Islamophobie vs Christianophobie : Un regard sur une véritable persécution religieuse.

Tandis que certaines organisations s’indignent en pointant du doigt l’islamophobie qui règnerait aux Etats-Unis, des musulmans du monde entier usent des pires formes de cruauté contre les minorités chrétiennes.

En l’espace de quatre jour, du 19 au 23 octobre, le gouvernement indonésien a plié face aux revendications d’islamistes, et a démoli neuf églises. Six jours plus tôt, le 13 octobre, un torrent de violence avait explosé au sein de la communauté musulmane. Bilan : une église incendiée et un mort. Le même jour, 8 000 chrétiens ont été déplacés de leurs maisons. Le gouvernement les a tout simplement expulsé. Selon une église locale activiste, des islamistes ont lancé un ultimatum au gouvernement : soit il razait ces églises chrétiennes, soit ils déployaient pas moins de 7000 personnes pour assiéger cette communauté chrétienne.

L’organisation Open Doors, un groupe qui sert la cause des chrétiens persécutés dans le monde, a rapporté que « les membres de l’Eglise pleuraient tout en regardant avec désespoir les officiers de police détruire leurs lieux de culte. » Plus de 1000 croyants se sont retrouvés sans églises, avec pour interdiction de monter des tentes temporaires pour effectuer le service du dimanche.

Le Bangladesh, pays majoritairement musulman, est un lieu où les femmes chrétiennes sont régulièrement sujettes à des actes de violence. 2 femmes sur trois au Bangladesh seront violentées dans leur vie. Les filles sont harcelées et abusées lors de leurs trajets pour aller et revenir de l’école. L’harcèlement sexuel est souvent perçu comme « partie intégrante de la culture ». Une jeune femme a été victime de cette culture : en mai dernier, la chrétienne Susmita Chambugonj, a été entrainée par cinq jeunes dans un bus où elle fut violée par deux d’entre eux.

La crise des réfugiés actuelle qui a frappé les chrétiens syriens et irakiens est particulièrement difficile. Leurs maisons ont été marquées par l’Etat Islamique, et certains villages historiquement chrétiens ont été détruits. De plus, certains chrétiens découvrent qu’ils sont discriminés lorsqu’il s’agit de recevoir des aides.

Plus tôt dans l’année, Boko Haram s’était rendu chez un chrétien, Habila Adamu. Lorsque les islamistes l’ont informé qu’ils le cherchaient pour le tuer, il répondit qu’il les cherchait aussi, mais pour partager avec eux les Evangiles. Peu impressionnés, et Habila refusant de nier sa foi, il a reçu une balle en plein visage, et laissé pour mort. Mais Habila, heureusement, a survécu.

Joshua, lui, n’a pas survécu. A 18 ans, ce jeune chrétien issu d’une famille de fermier travaillait dans une usine durant la période sèche de l’année. Un jour, les militants islamistes se sont rendus à son lieu de travail et ont commencé à séparer les musulmans des chrétiens. Ils ont ensuite massacré les chrétiens. Joshua était dans une autre pièce avec d’autres employés quand cela se produisit. Ils regardaient à travers la fenêtre le massacre qui était entrain de se passer. Lorsqu’une femme musulmane et d’autres employés le supplièrent de renier sa foi, il refusa. « Je suis un chrétien et ils sont en train de tuer mes frères. Et je vais me rendre là bas. Je ne vais pas rester ici en prétendant être un musulman. » Joshua est tombé en martyr avec neuf autres jeunes hommes.

Les chrétiens de Turquie sont devenus des cibles systématiques, victimes de menaces récurrentes. Selon Open Doors, ils sont traités « d’hérétiques » qui ont « choisi le chemin qui nie Allah« .

Au Pakistan, en juillet dernier, Saddique Azam, un professeur d’école, a été promu au poste de directeur. Sauf qu’Azam est chrétien. Pendant des mois, il a été maintes fois menacé par des musulmans qui croyaient que le poste de directeur devait revenir à un musulman. Azam a refusé de démissioner. En octobre, trois de ses collègues musulmans qui travaillaient avec lui l’ont physiquement attaqué. Il a été sévèrement blessé à l’oeil gauche. La situation aurait pu empirer si d’autres collègues ne s’étaient pas interposés.

Alors, la prochaine fois que vous entendrez parler d’islamophobie que subiraient les musulmans aux Etats-Unis, rappelez vous de ce qu’est une véritable persécution religieuse : persécution que des chrétiens sans défense subbissent aux mains d’agresseurs musulmans dans le monde entier.


5 Novembre 2015
Source : Jack Kerwick, pour FrontPageMag.
Traduction : Sapientia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :