Réfugiées yézidies contraintes de vivre cachées à cause de migrants sympathisants de l’EI.

Selon un article de breitbart, les minorités ethniques et religieuses qui ont fui l’Etat Islamique sont persécutées dans les centres d’accueil d’Allemagne par les réfugiés musulmans. Les chrétiens, femmes, enfants, et homosexuels sont contraints de fuir leur centre d’accueil. Les actes de violence, d’intolérance et les crimes de la part des hommes musulmans sont en constante augmentation.

Les Bibles sont déchirées, les chrétiens agressés, femmes et enfants abusées sexuellement, et les homosexuels frappés régulièrement.

Des mesures ont été prises pour séparer les réfugiés selon leur confession. Un centre d’accueil réservé aux chrétiens a été approuvé dans la ville de Stuttgart grâce à une pétition signée en ligne par plus de 17 000 personnes, après qu’un assyrien chrétien avait été agressé par un musulman avec qui il partageait son dortoir.

Martin Lessenthin, Président de la Société internationale pour les droits de l’homme, parle de persécutions systématiques à l’encontre des chrétiens dans tous les centres d’accueil d’Allemagne. Il a affirmé qu’il était commun de voir des chrétiens et yézidis soumis à des harcèlements et à des passages à tabac.

La séparation des migrants a été une politique menée en priorité pour les minorités extrêmement vulnérables. Les réfugiées yézidies qui furent réduites en esclaves sexuelles par l’Etat Islamique ont dû être logées dans des emplacements secrets pour ne pas attirer l’attention des migrants sympathiques de l’Etat Islamique ou de musulmans qui les considèrent comme des objets sexuels.

Au moins 1 100 femmes yézidis vivent dans des lieux séparés dans tout le pays. A Freibeurg, 200 femmes vivent dans le secret à cause de potentiels djihadistes qui risquent de préparer des attaques. La présence de djihadistes infiltrés a été prouvée il y a quelques jours, après qu’un commandant de l’Etat Islamique ait été arrêté dans un centre pour réfugiés.

Malheureusement, les persécutions au sein des centres d’accueil ne datent pas d’hier : réfugiés chrétiens et yézidis en sont les premières victimes.


 

Sapientia ©

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :