Des agressions ont lieu à l’encontre des réfugiés chrétiens et yézidis en Allemagne.

Nous avons fui l’Irak parce que nous y étions persécutés. Et maintenant on nous fait habiter avec ceux qui nous oppressaient.

Faradj est un réfugié yézidi originaire d’Irak, qui a été obligé de fuir ses terres à cause des discriminations incessantes et du génocide des yézidis orchestré par Daesh. Comme beaucoup d’autres, Faradj espère avoir une vie meilleure et plus calme en Allemagne, un pays dans lequel il ne se fera pas persécuté à cause de sa confession. Mais le sort en a voulu tout autrement.

Dans les camps de réfugiés, les réfugiés chrétiens et yézidis sont victimes d’insultes, d’harcèlements sexuels et d’agressions physiques de la part des réfugiés musulmans. Ces événements ont lieu chaque jour et ne sont plus considérés comme des cas isolés.

Faradj a été insulté par deux musulmans irakiens parce qu’il était yézidi. En janvier 2016, ils ont tenté de s’en prendre physiquement à lui.

Ils sont rentrés dans ma chambre vers 10 heures du soir et se sont mis à m’insulter. Au moment où la bagarre a failli éclater, un chiite irakien est venu m’épauler. Tous les musulmans ne sont pas comme eux, mais je suis l’un des nombreux yézidis qui se fait persécuté ici.

Avec l’aide des travailleurs sociaux locaux, Faradj a porté plainte.

L’Allemagne ne doit pas espérer que ces gens-là changent leur mentalité du jour au lendemain. Leur haine ne disparaîtra pas aussitôt. Beaucoup de réfugiés se comportent ici comme si c’est leur pays et que ce sont les règles et les lois du Coran qui y sont appliqués.

De violents affrontements qui ont opposé musulmans aux réfugiés chrétiens et yézidis ont eu lieu dans le camps d’Ellwange. La police y a mené un raid, puisque ce camp a attiré l’attention des médias allemands à cause des affrontements incessants, dont les initiateurs sont des ressortissants de l’Afrique du Nord.

Une yézidie se trouvant dans un camp de réfugiés pour mineurs, a déclaré que plusieurs Marocains l’avaient agressée après avoir visionné un reportage sur les yézidis dans lequel elle avait participé. Aucune mesure préventive n’a été prise. Des plaintes de la part des yézidis du camp d’Osnabrück ont été rapportées.

Paradoxalement de nombreux réfugiés musulmans se font passer pour des yézidis de Shingal, pour augmenter leur chance d’obtention du statut de réfugié en Allemagne. Certains de ces cas sont connus. Ainsi l’un des assaillants de Faradj se faisait passer pour un yézidi, alors qu’il était en réalité sunnite.

Le nombre d’agressions à l’encontre des Yézidis et des chrétiens est bien plus élevé que celui que l’on projetait. De nombreux réfugiés yézidis et chrétiens ont peur de demander de l’aide à l’état allemand car ils craignent des représailles violentes de la part des musulmans extrémistes. Après tous ces incidents, de nombreuses propositions ont été faites afin de créer de camps en fonction de l’appartenance religieuse.

Rappelons qu’après l’attaque des terroristes de l’E.I. sur la région de Shingal, peuplé essentiellement de yézidis, 10 000 yézidis ont été tués, 7 000 femmes et enfants ont été capturés et plus de 400 000 réfugiés yézidis ont dû fuir. Selon les dires de la représentante des yézidis dans le parlement irakien, Vian Dakhil, chaque mois plus de 3 000 Yézidis quittent l’Irak.


Source : Ezidipress

Dans le même thème :
Des musulmans trahissent leurs voisins et amis chrétiens.
Chrétiens harcelés jusque dans les camps de réfugiés.
« Ils nous ont massacrés comment pouvons nous vivre avec eux ? Ils recommenceront. » 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :